[E]pisode [3]: [A]fter Hell. [A]nother Heaven.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Aaron Grant

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Grant
Hoodoo Spirit

avatar

Féminin
Nombre de messages : 275
Age : 27
Localisation : Anywhere
I say : Even Men aren't Masters of their destinies.
Date d'inscription : 18/07/2007

Character's Book
I <3 NH:
32/100  (32/100)
Relationships:
I have to confess...: I want to be another man!

MessageSujet: Aaron Grant   Sam 24 Mai - 1:25

J'étais Nathan Lowe avant. J'ai bien évidement demandé à Sidney avant de demander à London (au départ c'était pour nos personnages qui avaient comme un point commum) si je pouvais changer de personnage et London a accepté.

"New Heaven, 3 minutes d'arrêt."


C‘est donc ici qu‘Aaron allait passer sa dernière année de lycée? A New Heaven? Cette si petite ville où tout les habitants se connaissaient? C‘est ici que ses parents avaient jugé bon de l‘envoyer afin qu‘il se calme après qu‘il ai été renvoyé de son ancien lycée pour s‘être battu avec l‘un de ses camarades de jeu lors de la rencontre inter-lycéenne de football?

Cela faisait à présent plus de cinq heures que le jeune homme était dans un train en direction de cette nouvelle ville dont il ne connaissait encore personne et dont il commençait déjà à ne pas aimer voir même à détester. Ses écouteurs dans les oreilles, il n‘avait adressé la parole à personne et pourtant, ce n‘est pas faute que les autres aient essayé, entre les contrôleurs qui étaient venus lui demander son billet et les autres passagers qui eux avaient cherché à lui faire la conversation et en particulier cette jeune femme assise à ses côtés durant trois heures, le jeune homme n‘avait pas daigné ouvrir la bouche mise à part pour enfourner sa cigarette dans sa bouche, cigarette qu‘il n‘avait même pas eu le temps de finir puisqu‘au moment où il avait réussit à l‘allumer son train de New York partait en direction de cette jungle hostile qu’il ne connaissait pas et surtout dont il n’avait même pas une personne de sa famille! En plus du fait que ce New Heaven lui soit complètement inconnu, Aaron n’avait pas de famille dans cette ville, c’est pourquoi, ses parents avaient encore une fois, jugé bon que leur petit garçon considéré comme un délinquant en phase quatre par le psychologue qu’il avait consulté, devait habiter en compagnie d’une personne plus vieille et plus mature qui réussirait certainement à canaliser l’énergie de ce garçon en manque de repères!

L‘arrêt étant « déclaré », il ne manquait plus que notre délinquant sorte de son train toujours en compagnie de ses écouteurs bien installés dans les oreilles ainsi que son sac de voyage plus considéré comme un énorme sac à linge salle qu’une valise dans laquelle on pouvait y voir des vêtements pour une année complète.

C’est finalement d’un pas plutôt lourd par les chaussures appelées plus communément boots ou encore rangers que le tout nouvel habitant sortit du train avant de regarder de gauche à droit si il n’y avait pas son nouvel « hébergeur », manque de chance pour lui, le vieil homme ne s’était pas déplacé pour aller le chercher. Soupirant alors, il commençait à ne pas porter la ville dans son cœur mais finalement il ne tarda pas à marcher le long du quai avant de finir par sortir de la gare. Sa nouvelle vie débutait en ce moment mais on ne pouvait malheureusement pas dire qu’elle commençait du pied droit! 


"Vous désirez quelque chose?"


Depuis maintenant une demi-heure qu‘il était sortit de la gare avec son sac de « linge salle » sur l‘épaule, Aaron attendait un taxi. Bien évidemment, d‘autres s‘étaient arrêtés devant lui mais rapidement comme dans les rues de New York aux alentours de 18h30, heures de sortie du lycée après les heures de colles, des vieilles bonnes femmes entraient à l‘intérieur en vous poussant violemment pour que vous, vous n‘y entriez pas! Des gestes qui l‘insupportait au plus haut point! En effet, à plusieurs reprises à l’époque de New York, Aaron s’était énervé, ne respectant plus ce qu’on appel le « code de la politesse », après tout, pourquoi accordait-on toujours les meilleurs choses aux personnes âgées? Une chose que le jeune homme n’arrivait pas à respecter, mais pour une fois, il se contenta de soupirer en se retournant avant de donner un léger coup de pied sur le petit pilonne en plâtre qui se situait juste à sa droite. Si, encore une fois il s’était énervé, plusieurs personnes seraient certainement arrivées avant de lui faire une bonne leçon de morale, leçon qu’il n’aurait bien évidemment pas écouté et restant fixé sur ses idées, il aurait joué à la sourde oreille préférant alors allumer une cigarette et la mettre à la bouche avant de « cracher » la fumée sur le visage même de son interlocuteur plutôt que de l’écouter lui dire ce que ses parents ne cessaient de lui répéter à longueur de journée!

Finalement, ayant conservé son calme, ce qui était vraiment héroïque venant de sa part, il se contenta de s‘asseoir à même le trottoir avant de sortir cette fois-ci une cigarette, ou plutôt deux, la première alla se loger sur l‘oreille gauche tandis que la deuxième partit directement entre ses deux lèvres. Sans se préoccuper des autres personnes il alluma sa chère et tendre « amie » avant de prendre une première « taff » et finalement, un malheur peut en cacher un autre, le taxi arriva devant lui. La vitre côté conducteur s‘ouvrit et un homme d‘une trentaine d‘années vint lui poser une question. Arquant alors un sourcil, Aaron se demanda si ce chauffeur connaissait réellement son métier mais bon, il haussa les épaules avant de s‘approcher du coffre qu‘il ouvrit d‘une poignée de main! Son sac partit directement à l‘intérieur avant qu‘il ne finisse par monter derrière.

« Où je vous emmène mon petit gars? »


Encore énervé par le fait qu‘il ai dut encore une fois jeter une cigarette même pas terminée, Aaron plongea sa main dans la poche arrière de son jean troué et délavé avant d‘en sortir un petit papier complètement froissé sur lequel on pouvait y voir une écriture de femme, l‘écriture de sa mère où l‘on pouvait parfaitement lire l‘adresse de sa nouvelle demeure ainsi qu‘un petit mot doux qu‘il n‘avait pas vraiment lu. Aaron s‘approcha alors du siège du chauffeur avant de lui montrer le papier et de finir par parler pour la première fois de la journée.

« Barons' Fields. »

« Et le numéro mon petit gars? »


Sans même prendre la peine de répondre à sa question, le jeune homme s‘enfonça dans son siège où l‘on pouvait parfaitement sentir l‘odeur de la cigarette froide mélangé à l‘after-shave du conducteur, une odeur qu‘il ne connaissait que trop bien, en effet, à New York, l‘odeur dans les taxis était la même! Le chauffeur termina donc par s‘exécuter avant de regarder dans son rétroviseur, il pouvait alors voir le jeune homme la tête contre l‘appuie réservé pour regardant par la fenêtre, c‘était visiblement un petit nouveau à New Heaven!


50$ était le prix qu‘il avait du payer pour le trajet qui menait de la gare jusqu‘au début de la rue, un prix plutôt « raisonnable ». Aaron avait prit son sac et s’était alors mit à marcher le long de la rue cherchant désespérément une maison dont il ignorait la forme, la couleur ainsi que le propriétaire. C’est alors que son portable se mit à vibrer, le jeune homme plongea une nouvelle fois sa main dans la poche avant de sa veste noire avant d’en sortir un portable plutôt ancien mais tant qu’il marchait c’était le principal pour lui. A quoi bon avoir la dernière technologie si on se bat constamment?

« C’est maintenant qu’elle prend de mes nouvelles elle? »


S‘exclama le jeune homme tout en voyant marqué sur son écran Marie-Jeanne, c‘était le prénom de sa mère, bien qu‘en étant jeune, Aaron avait appelé ses parents papa ainsi que maman, à l‘adolescence et donc à partir du moment où ses fréquentations ont changé et où enfin il a appris que le fait d‘avoir de l‘argent n‘était pas la meilleure des solutions pour un garçon qui aimait traîner dans le Bronx, le jeune homme avait soudainement arrêté d‘appeler ses parents par un petit nom et avait alors décidé de les appeler par leurs prénoms c‘est pourquoi, sur son portable, on pouvait lire le prénom et non le diminutif de ses parents. Bref! Il se décida enfin à appuyer sur le bouton vert avant de porter le téléphone à l‘oreille.

"Allô? Ah! Alors? Comment c'est là-bas?"


« Comme dans un endroit où ma mère m‘a forcé à venir! »
« Aaron, on en a conclu ainsi, c‘est mieux pour toi. »
« Ouais, tu parles. »


Un petit silence s‘installa alors entre le fils et sa mère, un silence qui pouvait durer durant des heures parfois! A vrai dire, depuis son enfance Aaron était assez perturber, suite à la mort de son petite frère à l‘âge de 5ans celui-ci était partit voir un psy, le même durant 13ans, celui la même qui lui avait dit qu‘il avait atteint la phase quatre de la délinquance et qu‘un changement d‘air lui ferait le plus grand bien! Le jeune homme semblait en vouloir à ses parents, mais jamais il ne leur en avait parlé et certainement jamais il ne le fera.

« Bon alors, c‘est comment? »
« Donne moi l‘adresse de mon héberger et peut être que je te le dirais. »


Après quelques secondes d‘hésitation venant de sa mère celle-ci termina par lui dire enfin le numéro de la rue. Sans même un simple merci Aaron raccrocha subitement avant même que sa mère ne lui dise je t’aime. Posant alors le téléphone dans la poche de sa veste il se mit à chercher le numéro ce qui dura environ des bonnes minutes!

La nuit commençait à tomber sur la ville et Aaron arriva enfin devant la maison du fameux monsieur, un soupir sortit alors de sa bouche en voyant la maison dans laquelle il allait vivre. Elle était grande, environ deux étages et elle semblait être vieille. Le jeune homme parcourut alors l’allée avant d’arriver devant la porte en bois moisit de la maison. Il toqua une fois, aucunes réponses, une deuxième et un chien se mit alors à aboyer.

Après quelques aboiement du chien et n’entendant aucunes réponses il se décida donc à entrer dans cette maison. Rapidement sa vision devint flou à cause du trop plein de fumée qui régnait dans cette maison, le jeune délinquant s’approcha alors dans une salle guidé par le son que faisait la télévision avant d’arriver dans le salon où un vieil homme était assis sur son canapé à regarder l’un de ses vieux feuilletons.


"Pourquoi vous ne venez pas danser?"

« Parce qu‘elle n‘en a pas envie espèce de gigolo! »


Dit la voix avant même que la personne ne se tourne vers Aaron qui lui était planté devant le salon avec un stupide caniche qui lui sentait le pantalon!

« On ne t‘a jamais appris à frapper avant d‘entrer gamin? »
« Si, mais… vous ne répondiez pas. »
« Et si je n‘étais pas là tu serais entré? »
« Je… je ne sais pas… peut être bien. »
« Dans ce cas, tu dois être Aaron Grant? »
« Exact! »
« Phill Newman! Ton nouveau chef de maison! »


Un sourire se dessina alors sur les lèvres de ce Phill. Pour la première fois, Aaron n‘avait répliqué l‘une de ses remarques désagréables et méchantes, il était presque resté très timide face à un homme d‘une cinquantaine d‘années qui semblait être stricte et qui savait se faire entendre sans même lever le son de sa voix.

Phill se leva enfin et s‘approcha de son nouvelle habitant avant de lui serrer la main, une poigne plutôt viril de la part des deux hommes se qui signifiaient qu‘ils avaient tout les deux du caractère! Phill tapota ensuite l‘épaule du jeune homme avant de l‘emmener dans sa nouvelle chambre. Une chambre petite dans laquelle se trouvait des tonnes de posters de rock ainsi que plusieurs guitares accrochées au mur et un lit beaucoup trop petit pour Aaron qui mesurait quand même un bon mètre quatre-vingt!

Le vieil homme le laissa alors s‘installer seul dans la chambre. Aaron posa ses affaires sur le lit avant de regarder par la fenêtre et étrangement, il fut comme « hypnotisé » par ce qu’il voyait en face. Sans même prendre la peine de défaire ses valises, le jeune homme descendit alors les escaliers tout en entendant Phill parler à sa télévision, ce qui le fit légèrement sourire. Aaron sortit alors de la maison et se dirigea finalement à l’arrière de celle-ci.

Cela devait à présent faire une bonne dizaine de minutes qu‘il était assis sur le perron de la véranda à fumer sa cigarette tranquillement tout en observant ce jardin en piteuse état tout comme l‘était le jeune homme. Sans même avoir la peine de parler, Aaron aimait bien regarder et observer, ce jardin avait un passé tout comme Aaron et il se sentait « attiré » par lui, il se sentait presque comme apaisé en le voyant.

Alors qu‘il fumait tranquillement sa cigarette en prenant pour une fois soin de l‘endroit où ses cendres tombaient, la porte extérieure s‘ouvrit, un chien sortit de la maison avant de courir vers ce jardin et de finir par laisser ses excréments sur le sol pourrit, Phill sortit juste derrière lui mais contrairement au chien, il s’appuya contre le pylône de la véranda.

« C’est un bel endroit n’est ce pas? »
"Oui, c'est un endroit tranquille par ici."


Phill se mit alors à sourire avant de regarder Aaron qui au même moment le regardait, visiblement, les deux hommes semblaient très bien s‘entendre, bien qu‘ils n‘aient échangé que quelques mots depuis son arrivée, les deux hommes avaient comme une bonne entente, Phill allait certainement être LA personne qui saurait lui inculquer des limites et certainement le contrôler. Aurait-il fait l‘armée plus jeune?

« Monsieur Newman, j‘aimerais m‘en occuper. »
« J‘y crois pas! A peine tu arrives chez moi que déjà tu oses me demander de refaire ma décoration? »


Tout en se regardant une nouvelle fois, ils se mirent alors à sourire. En un seul regard, ils venaient de se comprendre, Phill venait bien évidemment de lui dire oui pour que celui-ci s‘occupe de son jardin, tout cela resterait secret, tout comme précédemment, en un regard ils venaient de se faire une promesse, jamais ils ne parleraient aux autres de ce jardin, un motus et bouche cousus!

Phill termina par lui dire que dans une dizaine de minutes le repas serait prêt et que si Aaron n‘était pas arrivé il n‘aurait qu‘à attendre que le chien ai fini de manger, puis il se mit à rentrer dans la maison pendant qu‘Aaron terminait sa petite cigarette tout en regardant le jardin. Finalement, il avait beau ne pas aimer cette ville, il aimerait certainement une petite partie de celle-ci…

La vie réserve bien des surprises et Aaron sera certainement la première personne a mûrir dans cette ville.


Dernière édition par Aaron Grant le Sam 24 Mai - 20:37, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Grant
Hoodoo Spirit

avatar

Féminin
Nombre de messages : 275
Age : 27
Localisation : Anywhere
I say : Even Men aren't Masters of their destinies.
Date d'inscription : 18/07/2007

Character's Book
I <3 NH:
32/100  (32/100)
Relationships:
I have to confess...: I want to be another man!

MessageSujet: Re: Aaron Grant   Sam 24 Mai - 1:28

-----------

  • Vous

Avatar: Garrett Hedlund
Sexe: Féminin
Age:17ans
Série favorite: Dr House
Série détestée: Numbers
Genre musical favori: Rock n’ Roll
Quelle note pour le design? 9/10, depuis le début j‘ai aimé les différents Design et celui là ne changera pas ce que je pense! Il donne vraiment plaisir à vouloir jouer!
Quelle note attribueriez-vous à votre niveau de RP ? Je ne sais pas, c’est souvent difficile de se noter soit même au risque de se donner des notes trop élever sans qu’on ne la mérite forcément je vais dire une petite tranche entre 13 et 15 je pense.
Votre disponibilité: Tout les jours sans exception!
Comment avez-vous connu le forum ? J’étais déjà dessus et le fait qu’il « revienne » à la vie me fait vraiment très plaisir!
Citez votre Règle favorite: Vos messages seront composés de 10 lignes pleines minimum. Toute personne ne respectant pas cette règle se verra rappeler à l'ordre et écopera d'un Avertissement. Bien sûr la qualité importe plus que la quantité, mais il est rare que des messages de deux lignes soit réellement un message de qualité…
Citez votre Règle détestée: Quant à vos signatures, elles ne contiendront pas plus d'une bannière, et comme les avatars sont sujettes aux mêmes restrictions. Elles mesureront 200 pixels de hauteur maximum contre 500 de largeur. De même, veuillez ne pas faire du publicité dans vos signatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Ainsworth
Butterflies & Lullabies



Féminin
Nombre de messages : 489
Age : 35
Date d'inscription : 18/07/2007

Character's Book
I <3 NH:
85/100  (85/100)
Relationships:
I have to confess...: ... I really love your shirt.

MessageSujet: Re: Aaron Grant   Sam 24 Mai - 14:58

(Re) Bienvenue sur le forum alors!

J'aime beaucoup ta présentation. Wink

_________________
GOINGCORPORATE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaron Grant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron Grant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Jake Aaron Buckley
» Aaron de Nagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• A Little Piece Of Heaven • :: • Le Point "Informations" • :: Déménagements :: Habitants-
Sauter vers: