[E]pisode [3]: [A]fter Hell. [A]nother Heaven.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Brisons la malédiction.. [pv - l'hystérique et l'autiste]

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen St
Invité



MessageSujet: Brisons la malédiction.. [pv - l'hystérique et l'autiste]   Sam 11 Aoû - 1:40

La lune trônait haut dans le ciel cette nuit là.. Un soir d'été comme tout les autres ou peut-être pas tant que ça.
La journée qui s'était écoulée avait été bien chaude.. La plupart des habitants s'étaient demandé comment le climat avait pu être à ce point bouleverser. Atteindre de telles températures n'était pas réellement habituel surtout dans ce coin du pays. Nombreux avaient été ceux qui avaient attendu la tombée de la nuit avec impatience.. Un peu de fraîcheur ne ferait pas de mal.
Il était 20h30 et Karen Steevens venait de quitter le café où elle travaillait durant l'été. Vêtue d'une robe estival jaune citron et d'une paire d'escarpin dernière manolo elle déambulait dans les rues de la ville la mine joyeuse. Si elle était joyeuse ce n'était pas seulement parce que cette chaleureuse journée touchait enfin à sa fin.. C'était parce que... Tout simplement parce que Karen était toujour de bonne humeur et ce soir encore plus forcément.. Elle était fatiguée mais rien ne pourrait entraver sa bonne humeur ! C'était ce soir précisément que se déroulaient les festivité célébrant les 150 ans de notre magnifique ville de New Heaven.. En général les jeunes voyaient ce genre de fête comme des trucs pour snobinard ringard ou pour bof dégénérés.. Comme toujours Karen allait à contre courant, elle voyait cette évènement avec une telle frénésie. La jeune fille avait d'ailleurs insister auprès de ses amis pour que ceux-ci l'y accompagne. Visiblement ils n'étaient pas passé la chercher.. Elle le savait ces bougres s'était défilé !
Karen recula subitement au feu rouge suivant elle manqua de se faire écrabouiller comme une crêpe par une magnifique chevrolet noir..

Keily ! Tu peux pas demander à ton infâme petit copain d'aider la ville en allant enfin apprendre à conduire.. Il est 20h34, j'ai cru que vous n'alliez jamais arrivé.. dit la jeune fille en grimpant sur la plage arrière de la voiture. Elle prit place a côté d'un garçon et d'une fille. Devant un type brun se trouvait au volant, c'est à lui que Karen s'adressa à présent d'un ton un brin hautain mais gentil.... que voulez-vous Karen est foncièrement gentil.. même avec les gens qu'elle n'aime pas
Mon très cher Adam.. Tu sais qu'en faisant de tel dérapage tu dégages encore plus de dioxyde de carbone que jamais.. Penses un peu à la planète..

"C'est comme ça que tu me remercie pour être passé te chercher.. Heureusement que Witney a apporté de la bière parce que je suis sur que cette soirée de célébration de la ville va être mortellement ennuyeuse.. Je comprends pas que tu veuilles assister à un tel truc Karen tu crains sérieusement..."

Lache-là.. Adam ! Jsuis certaine qu'on va s'éclater, vas-y gare-toi !

Le petit groupe descendit à présent de la chevrolet.. Ils rejoignirent l'entrer du Baltimore Inn. Apparemment l'évènement avait fait déplacé les foules..
Revenir en haut Aller en bas
Terence
Invité



MessageSujet: Re: Brisons la malédiction.. [pv - l'hystérique et l'autiste]   Sam 11 Aoû - 1:57

Un moment déjà que Térence était là. Il était parvenu à emprunter une cigarette à un inconnu, et avait passé une bonne partie de la soirée assis, dans cette foule ou l’avaient traîné d’un commun accord Tania, sa mère et Rebecca, sa petite amie. Un ennui mortel. Il détestait les fêtes, les activités de groupes, et tendit que les deux supposées femmes de sa vie semblaient s’amuser, lui en était à se demander ce qu’il faisait là, n’ayant même pas comme douce échappatoire un livre.
Il avait réussi à attraper des prospectus, célébrant cette fameuse fête, mais un petit machin ridicule de deux pages, ça n’avait jamais étanché la soif de lecture d’un Van Tissel en perdition.

Que faire? Il ne pouvait décidemment pas aller voir Rebecca, et lui gâcher la soirée. C’était sa première fête américaine, après tout : la jeune femme était d’origine française, et il l’avait rencontrée là bas, par hasard, le hasard faisant les choses étrangement.
Il décida de quitter cet endroit qui, décidemment, l’ennuyait au plus haut point. Rentrer dans la voiture, c’était son intention, mais, tendit qu’il fendait la foule en direction de ce lieu silencieux qui l’appelait depuis bien une heure, il tomba face à face à des souvenirs de dernière année de lycée.
Littéralement.
Juste devant l‘entrée du lieu, qui n‘était pas vraiment bondé de monde : pas assez pour qu‘il passe inaperçu.

Ils étaient plusieurs, mais il n’en vit d’abord qu’une : Karen. Juste avait de noter qu’elle était accompagnée de ce crétin, celui là même qui lui avait montré qu’il était inutile pour lui de rester à New Heaven, et qu’apparemment, rien n’avait changé.

Il leur fit un hochement de tête pour les saluer, se demandant pourquoi il se sentait si blessé par cette constatation, alors qu’aux dernières nouvelles, il était amoureux de Rebecca, non?
Revenir en haut Aller en bas
Karen St
Invité



MessageSujet: Re: Brisons la malédiction.. [pv - l'hystérique et l'autiste]   Sam 11 Aoû - 2:39

Bien sur qu'ils allaient s'éclater ..! Comment ne pas s'éclater avec les idées farfelu de la jeune fille.
Karen était entrain de rire à l'une des blagues de Witney.. Toujours le même rigolo de service. C'était fou, en l'espace de quelques secondes elle aurait cru que rien n'avait changé.. qu'un an ne s'était pas écoulé, qu'ils étaient toujours la même bande de lycéen pour qui la vie était offerte.. Ah le lycée, la belle époque. La jeune fille était tant sur un petit nuage que la nostalgie venait presque de s'emparer d'elle. Si bien qu'elle cru revoir un fantôme..

Aussitôt son sourire déchanta lorsqu'elle réalisa que son imagination ne lui jouait point de tour mais qu'il était bien là.. "Lui" c'était..
"Oh que vois-je ne serais-ce pas ce bon vieux Térence Van Tissel qui nous ferait l'honneur de sa présence ! "
Soit Adam souffrait des même délires hallucinogènes dont Karen faisait l'objet.. Soit Térence était bel et bien là.
Le jeune homme qui venait de sortir du Baltimor Inn se contenta de leurs faire un simple signe de la tête.. Quoi et c'était tout ?! Après un an qu'il ne s'était pas vu il.. passait comme ça.. comme s'ils avaient été de vulgaire inconnu..
Visiblement personne ne semblait être plus heurtait que cela par la présence de Térence.. Personne mis à part Karen. D'ailleurs était-ce bien notre Karen où notre belle avait-elle été changée par un clone muet.. Adam et les deux autres étaient entrain de franchir le pas de la porte tendis que Keily la tirait par la manche..

"Alors tu viens Karen ! Qu'est-ce qu'il t'arrive.. Saleté d'hybride rendez-nous notre Keny" dit la jeune fille en s'adressant au ciel..

Térence ne lui avait même pas adresser un regard.. Sympa. Peut-être ne l'avait-il pas reconnu.. C'est vrai quoi.. Elle avait changée en un an.. euh.. Elle se pencha pour se regarder.. Ok.. elle n'avait assurément pas grandit.. Ni.. grossi.. Ni même maigri.. Par contre ses cheveux avaient poussés.. Si..Si.. au moins quatre centimètre. Avouez que ce n'était pas un détail négligeable.. Hein..

J'arrive dit-elle à son amie.. Une fois devant lui, elle était certaine qu'il la reconnaîtrait.. Le hic c'est que dans le labse de temps ou elle s'était retournée pour s'adresser à Keily, une blondasse.. Pardon. Une pouf blonde se trouvait pendue aux épaules de Son Térence.. Enfin.. Térence.. Rolling Eyes

Tant pis.. La jeune fille sortit son plus magnifique sourire et marcha d'un pas assuré vers le 'couple'.. Térence Van Tissel l'hermite.. En couple. Il fallait qu'elle voit cela de plus près tant qu'à faire.

Térencee !! Je rêve.. si Adam ne t'avait pas reconnu j'aurais jamais su que c'était toi.. Faut dire que je cherchait la pomme et le livre.. Mais visiblement tu as décidé de venir inconito dit-elle en riant..
Tss.. Elle n'avait pas vraiment envie de rire ce crétin l'avait snobé ! Vous-vous rendez compte snober ? S.N.O.B.E.R par Van Tissel qui plus est.. Mais heureusement la jeune fille avait un don parfait pour la comédie, ni lui ni sa cruche n'aurait pu s'imaginer qu'elle s'adressait a eux avec une pointe d'amertume et de dessolement.. C'était ça tout Karen.. Ne pas dévoiler ses émotions négative.. Toujours être heureuse.. Parfois c'était difficile de garder son sang froid comme ici.. Enfin.. Avec toute la bonne volonté du monde elle ne parviendrait pas à ne pas ignorer la blonde qui la regardait d'un oeil hautain.. Karen tourna enfin sa tête vers elle.. Et lui décrocha un sublime sourire tout en clignant des yeux d'un oeil pin up ..

Alors tu ne me présentes pas ton amie ? demandât-elle au garçon qui visiblement n'avait pas l'air des plus enchanté à cette idée..
Revenir en haut Aller en bas
Terence
Invité



MessageSujet: Re: Brisons la malédiction.. [pv - l'hystérique et l'autiste]   Sam 11 Aoû - 3:21

Une remarque fusa, de ce type que Térence n’avait jamais pu supporter. Les raisons? Non, ça n’avait rien à voir avec le fait qu’il sortait avec la jeune femme qu’il avait convoité. Enfin, non, il n’avait jamais convoité Karen, voyons, c’était ridicule… Cette fille qui ne pouvait s’empêcher de parler, sans cesse, sans arrêt, sans répit… Mais dont sa mère lui avait rebattu les oreilles pendant des semaines, après cette seule et unique fois ou la jeune femme avait fait un saut dans son appartement alors qu’ils ne se connaissaient pas…
Le jeune homme avait bien entendu évité de la regarder, évitant d’admettre que le fait que son cœur s’était remis à rebondir, comme lorsqu’ils étaient encore au lycée, et qu’elle était la fille populaire, tendit que lui était le type qui ne s’intégrait jamais.
De toutes manières, il s’en fichait totalement. Il les avait salués, n’avait pas tiqué à la remarque de Gallagher, et s’était dirigé vers la voiture, l‘air impassible, comme toujours.

Une main s’était posée sur sa taille, manquant de faire exploser sa poitrine dans lequel le cœur était en train de se calmer doucement : il n’était plus au lycée, et n’avait plus à supporter quotidiennement ces crétins. D’ailleurs, il n’aurait plus à revoir aucun d’entre eux.
Il avait eu raison de dire que cette sortie était stupide mais, malgré tout, il ressenti une pointe de déception lorsqu’il se rendit compte qu’il ne s’agissait que de Rebecca.

« Hey mon cœur, si tu penses te débarrasser de moi comme ça… » lui avait susurré la jeune femme, faisant naître en Térence une pointe de culpabilité qui n’avait pas lieu d’être.
Souriant, il lui avait posé un baiser sur le front, tendit qu’elle s’accrochait à ses épaules. Il était évident qu’il n’avait aucune raison de penser à Steveens, alors qu’il était aussi amoureux de Rebecca.

« Ou est Tania? » Demanda-t-il, le jeune homme ayant toujours prit l’habitude d’appeler sa mère par son prénom. Il avait posé cette question dans l’espoir qu’ils pourraient peut-être rentrer. Même si, à cette heure, ça relevait de l’impossible, il était beaucoup trop tôt.

Mais avant qu’il ait pu obtenir une réponse de Tania, une voix qui lui était familière se fit entendre, forçant Térence à lâcher son étreinte.
Karen… Mais n’était-elle pas sensée rester avec ses amis? Son regard posé sur la jeune fille était inexpressif, mais il était en train de détailler chaque millimètre de son visage, ses yeux, sa chevelure, son sourire, pour enfin lâcher de sa voix monotone un :

« Karen… » en guise de salutation. Rayonnante, la jeune femme devait être… Heureuse avec Adam. Mais qu’est ce qu’elle faisait là? La pensée de ses fameuses pommes de son livre le fit replonger dans une bulle de passé. Il ne mangeait plus vraiment de pommes en lisant, sa petite amie détestait ses pommes vertes bien aimées, et qu’elle évitait d’en acheter.

Mais avant qu’il ne réponde à Karen, Rebecca prit la parole d‘une voix, glissant en même temps sa main dans la sienne :

« Je suis Rebecca, sa petite amie » Térence, tout occupé à son observation de Karen, ne serrait que d’une main lâche la main de Rebecca, qui toisai à présent la jeune femme d’un regard supérieur digne de ses origines aristocratiques française.

« Vous devez être une ancienne camarade de classe? »
Revenir en haut Aller en bas
Karen St
Invité



MessageSujet: Re: Brisons la malédiction.. [pv - l'hystérique et l'autiste]   Sam 11 Aoû - 4:14

Karen aurait pu se lancer dans un énorme monologue dont elle seule avait le secret et expliquer à cette fille à l'accent abominable que non.. Térence et elle n'étais pas de simple camarade.. Qu'ils avaient partagé beaucoup plus de chose qu'elle ne le croyait et que.. QUE.. Rien du tout.. Oui rien du tout. La blonde avait raison. La jeune fille jeta un regard au jeune homme qui ne disait mot.. Forcément il était occupé à l'une de ses activités favorites après la lecture.. Le mutisme. Leurs regards se croisèrent quelques infimes secondes (qui pourtant avaient semblées avoir duré une éternité.) Pour la première fois depuis le début de ce qu'on pouvait nommer des "retrouvailles" inopinés leurs yeux se plongeait les uns dans les autres.. Cet instant fut furtif.. et pourtant le coeur de Karen se serra légèrement.. Elle avait peut-être attraper une insolation.. Oui c'était bien connu que les insolations cela compressait les artères..
Elle posa de nouveau ses yeux sur la fille qui semblait ne pas vouloir se décrocher du jeune homme.. C'est normal maigre comme elle était, elle avait certainement peur de s'envoler.. Enfin si elle s'imaginait que les épaules fluettes de Van Tissel pourraient la rattraper.. Quoi que Térence n'était pas si maigre que cela.. Karen eut soudain un flash de cette fameuse fois où elle s'était rendue chez lui à l'improviste.. Il avait ouvert la porte torse nu.. Et quel torse ! hmm.. enfin bref. Elle ne le connaissait même pas à l'époque.. D'ailleurs en y réfléchissant. Elle ne le connaissait pas plus aujourd'hui. Elle baissa les yeux et c'est d'un sourire mi rêveur mi amusé qu'elle répondu à l'autre fille.

Oui.. de simple camarade de classe.. elle leva les épaules d'un geste fataliste. (^^)

Je serais bien restée plus longtemps auprès de vous, mais mes amis m'attendent. Il fallait bien qu'elle fasse bonne figure.. non ?! Elle se retourna pour désigner la porte où se trouvait Witney et Keily qui lui faisait de gigantesque signe de mains.. J'ai été ravie de te rencontrer Loretta.. Quant à toi Térence, à un de ces jours qui sait.. Et sinon Bonne continuation pour je sais pas ce que tu fais..

S'en était effrayant.. Sérieusement. En général nous étions effrayés des longs monologues de Steevens et là.. c'était son calme et sa mine maussade qui avait quelques chose d'effrayant. Forcément cela faisait un sacré choc de revoir Le garçon.. surtout lorsque vous vous mentiez à vous-même en vous disant qu'il n'était qu'une simple connaissance.. et encore plus lorsqu'en face de vous se trouvait sa petite amie.. Une blonde qui plus est.. Avec un accent monstrueux.. Et son air de dédain.. Quel pouf ! Sauf que Karen était bien trop Karen pour jouer à ce jeux là.. Elle espérait qu'il serait heureux.. Hein quoi ?! Allo.. La terre.. Steevens.. tu rêves ou quoi.. Ce que cette fille pouvait être chiante lorsqu'elle se la jouait gentil vous trouvez pas ?!
Tant pis de toute manière elle était déjà partie rejoindre les autres laissant le couple près de la voiture.. Quoi.. que.. Une idée lui vint à l'esprit..

Hey.. dit-elle en revenant en courant vers Roméo & Juliette . J'y pense, il faudrait qu'on se fasse une sortie à quatre.. qu'est-ce que vous diriez de lundi, la mairie organise une journée de bénévolat afin de restaurer des chantiers culturel en ville.. Se serait l'occasion de parler de l'année écoulé.. Je pourrais vous présenter Witney.. Hein witney ?! Le pauvre type ne savait pas de quoi Karen parlait mais il était beaucoup trop soul pour dire quoi que se soit il acquiesça d'un signe de tête.. Et comme ça, on pourra mieux faire connaissance Loretta ! ! Elle se mit à sourire en se mordillant la lèvre puis elle s'en alla d'un pas sautillant..

Cette fille s'appel réellement Lauretta ? lui demanda Keily.. Karen se mit à rire d'un air enfantin.. Non.. mais t'as pas vu sa tête.. Elle avait envie de me tuer quand je l'ai appelé comme ça.. ! .. En même temps, tant pis pour elle.. Je déteste les gens arrogant.. Et cette fille sens l'arrogance à plein nez.. Tss Je me demande sérieusement ce qu'il lui trouve.. Quand je disais que ce type n'était pas net.. Elle leva les yeux au ciel
Dis Karen, t'en pincerais pas pour Van Tissel ??
Keny regarda son amie en écarquillent les yeux : Ça va pas la tête ?! Brise pas la coeur de mon petit ami Witney pardi..!!
Toutes deux se mirent à rire.. Sacrés Karen..
Revenir en haut Aller en bas
Terence
Invité



MessageSujet: Re: Brisons la malédiction.. [pv - l'hystérique et l'autiste]   Sam 11 Aoû - 16:19

Il lui semblait que quelque chose avait néanmoins changé dans l’attitude de Karen, sans qu’il puisse néanmoins deviner quoi. Rebecca, dont la pression de la main dans la sienne se faisait plus forte, se présenta donc à Karen, qui, après une minute de réflexion, acquiesça. C’était tout à fait vrai : Karen avait autre fois envahi son univers comme personne ne l’avait fait avant elle, mais ils avaient toujours été de simples camarades. Ils s’étaient toujours simplement croisés dans des moments inattendus, et dans des situations qui l’étaient tout autant. Et pourtant, c’était un fait, Karen avait toujours fait partie de son univers à New Heaven… Tout comme ceux qu’elle fréquentait toujours à présent.

Voilà ce qui semblait avoir changé chez Karen : elle ne s’était pas lancée dans un de ses monologues interminable, et s’en était cantonnée à ce qui, chez elle, auraient pu passer pour des bribes de phrases. Mais bien sur, seuls, ceux qui savaient que la jeune femme était capable de faire un conversation à elle toute seule pendant plus de deux heures pouvaient se rendre compte du progrès…
C’est avec un soulagement, mêlé d’une pointe de… Regret? Qu’il l’entendit décréter qu’elle allait retrouver ses amis. Apparemment, rien n’avait bien changé, durant son absence… Les groupes étaient toujours les mêmes.
Néanmoins, le jeune Van Tissel ne put que lâcher un léger sourire lorsque la jeune femme s’en alla, sur ces derniers mots, ne notant pas une seconde qu’elle avait fait une erreur quand au nom de sa petite amie.

Rebecca, quand à elle, s’était contentée de toiser la jeune femme de son regard froid, décidant qu’elle ne l’aimait pas.

« Elle parle beaucoup, ta copine… » avait-elle sorti une fois que Karen s’était un peu éloignée.

Le jeune Van Tissel, qui venait de se résoudre à baisser les yeux, se retournait à présent en direction du parking.

« Et encore… » lui répondit-il d’un air rêveur, avant de se reprendre, impassible,et d’attraper Rebecca par la taille, tendit que la jeune femme avait entreprit de chercher dans son sac au luxe indéniable, un paquet de cigarette. Elle en tendit une à Térence qui la glissa entre ses lèvres.

« On ferait mieux de rentrer… je vais essayer d’appeler ta mère. D’ailleurs, je suis épuisée. Tu ne m’avais pas dit que ton « village » était aussi… Campagnard. » Forcement elle qui vivait à Paris depuis sa plus jeune enfance, considérait New Heaven comme un village. Et surtout, elle n’avait pas vraiment appréciée l’intervention de Karen…

Il glissa sa cigarette entre ses doigts, avant de poser un baiser au coin des lèvres de Rebecca, lui signifiant qu’elle n’avait pas à s’inquiéter.
Il aspirait une bouffée de son bâtonnet de nicotine bien aimée, lorsque la voix de Steevens se fit entendre à nouveau, forçant les deux jeunes gens à se retourner. Elle était en compagnie d’un type qui avait l’air… Plutôt stupide. A l’image de Gallagher, c’était la même bande, en réalité.

Rebecca s’apprêtait à refuser, mais Térence s’entendit répondre :

« ok… » recevant alors un regard courroucé de la jeune femme qui l’accompagnait. Déjà, Karen s’était à nouveau éloignée, tendit que Térence, ouvrant enfin cette fichue voiture, s’assit à la place du conducteur, tendit que Rebecca, avant d’appeler la mère du jeune homme, lâcha un : « du bénévolat? Tu penses vraiment que je vais m’abaisser à ça? » ce à quoi elle n’obtint évidemment pas de réponses, car Térence, fidèle à lui-même, était beaucoup trop occupé à attraper un bouquin qu’il avait laissé dans la voiture, qui était parfaitement éclairée par un lampadaire…

Karen, quand à elle, croisa un quart d’heure plus tard, dans la fête, Tania Van Tissel, la mère de Térence qui, fidèle à elle-même, vint à la rencontre de la jeune femme, un grand sourire aux lèvres ayant toujours sa splendide beauté scandinave que l’age n’avait fait que renforcer. Elle prit la parole de sa voix posée, teintée d’un léger accent :

« Karen! Ma chérie! » puis lui embrassa les joues « c’est merveilleux de vous trouvez là! Avez-vous vu Térence? Il est rentré à New Heaven pour notre anniversaire de mariage. Je songeais à vous inviter, mais hélas j’ai découvert que je n’avait pas vos coordonnées… Notre anniversaire de mariage se déroule dans deux semaines. Samedi » Son sourire s’agrandit tendit qu’elle ajoutait « j’espère vivement que vous y serez, ma chérie… Mais je dois vous laisser, on m’attend », termina-t-elle en se dirigeant elle aussi vers le parking, ajoutant à mi-voix pour elle-même… « Quel dommage qu’ils ne soient plus ensemble… Je n’ai rien contre la petite Rebecca, mais elle est autrement moins adorable que cette Karen… Enfin, on y peut rien… »

[sujet terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brisons la malédiction.. [pv - l'hystérique et l'autiste]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brisons la malédiction.. [pv - l'hystérique et l'autiste]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drame haïtien: résultat de la malédiction ou de l'irresponsabilité
» Donjon des mouettes, récapitulatif hystérique des articles
» Malédiction hollandaise ?!
» [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...
» Malédiction / Curse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• A Little Piece Of Heaven • :: • Le Point "Informations" • :: Season 1 :: 150 Years Party-
Sauter vers: