[E]pisode [3]: [A]fter Hell. [A]nother Heaven.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nuit de Follie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nuit de Follie   Mer 8 Aoû - 12:41

En se réveillant ce matin là, Ellie avait été prise d'une brutale envie de faire la fête comme il prendrait envie à quelqu'un d'allé courir. Elle avait envie de s'amusé et d'oublié pour quelques temps que dans un peu moins de deux semaines le livre qu'elle avait écrit allait être publier, elle voulait oublié qu'après cela sa vie entière serait bousculée. Elle planifia donc sa journée de manière à être libre à partir de 18 heures afin de se préparé pour sortir. Elle s'était renseigné quelques jours plus tôt sur la petite ville via le guide touristique posé en vut sur la commode de la chambre d'hotel qu'elle avait occupé le temps que son cottage soit près pour la recevoir, elle avait retenu machinalement l'adresse de la boite de nuit le "Nouvelle Angleterre", et c'est dans l'endroit le plus branché de la ville qu'elle avait décidé de passé la soirée.

A 22 heures elle quitta son petit chez elle dans sa précieuse Chelvy que ses parents lui avaient fait expédié quelques jours plus tôt grace à un "livreur". Le véhicule était d'un noir intense sur pratiquement toute sa surface, exepté un ange démoniaque peint au dessus du pot déchapement, un bijou qu'elle aimait plus que n'importe quoi. Sa voiture, la seule et l'unique témoin des ses anciennes frasques en compagnie de charmante et parfois bien plus vieille conquête. Ce soir là, elle avait rêvetu ses vêtements de la nuit, comme les surnomaient malicieusement Billy : une mini jupe en cuir noir s'arrêtant au milieu de ses cuisses, un top noir également déchiré a des endroits stratégiques dévoilant sa peau halé et ses rondeurs de jeune femme. Elle se gara devant la boite de nuit quelques minutes plus tard, à peine avait elle posé un de ses talons en dehors de l'abitacle que déjà un portier s'avançait vers elle, afin d'allé garé sa voiture dans le parking privé de la boite, elle récupéra son ticket de parking et pénétra dans l'atmosphere enfièvrée de la discothèque.

Elle se jetta dans la foule, melant les mouvements de son corps à ceux des personnes déjà rassemblés sur la piste. Elle ondula du bassin, leva ses mains au dessus de sa tête, dansant comme elle le faisait depuis des années, avec une grâce féline et une sensualité exacerbé. Des Hommes tentèrent de se collé contre elle, elle jouait avec eux avant de les jetés avec un style tout particulier. Son corps vibrait en cadance avec la musique qui se déversaient des enceintes. Elle passa un long moment a dansé sans pensé a quoi que se soit mis à part à ses pieds et à la musique, elle était bien, à nouveau libre, jeune et rebelle, elle était celle que voulait être. Elle en oublia même jusqu'a sa propre colère, rien importait ce soir. Elle dansa pendant ce qui lui sembla être l'éternité, elle fleurta outrageusement avec des femmes avant de se désinteressée d'elles comme elle le faisait avec les hommes, elle avait 20 ans et elle était libre, que demandé de plus ?

Elle était certes encore très jeunes mais deux heures de danse andiablées lui avait assechée la gorge, elle quitta donc la piste, se frayant un passage dans la marrée humaine pour rejoindre le bar où elle commanda une bière. Elle s'adossa au comptoir en attendant sa commande, elle laissa son regard se perdre dans la masse humanoide qui se déchainait sur la piste alors qu'un vieux tube rock remixé passait. Elle sourit doucement et passa une main dans ses cheveux, dégageant ses yeux des mèches en batailles. Ses oreilles bourdonnaient du son assoudissant déversé par les enceintes, elle réccupéra sa commsomation et se decida à prendre l'air dans l'arrière cours, et si possible d'y fumé une cigarette. Elle trouva un coin isolé des couples se becotant et plus si affinités et, après avoir but une gorgée de sa bière, sortit une cigarette de son étuis et la placa entre ses lèvres. Elle allait sortir son briquet lorsqu'une flamme se matériallisa devant elle, Ellie y alluma le bout du petit cylindre de papier avant d'innalé une longue bouffé de tabac et de le recraché dans les airs avec un soupir de contentement.


"Merci"

Elle détailla son visiteur des yeux, un léger sourire se peignit sur ses lèvres rendut brillante par la lampé d'alcool qu'elle venait de boire. Restait à savoir à qui elle avait affaire.


[Inconnu fille ou mec a vous de choisir^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Dim 26 Aoû - 19:30

Endormit à point fermer, se sont les quelques rayons du soleil qui réveillèrent la belle Zephyre Batyflor. Les yeux toujours clos Zephyre n’avait pas la moindre envie de se lever pour commencer une nouvelle journée bien que c’était le but dans la vie de chacun. Mais Zephyre aurait voulue dormir encore un peut mais malheureusement le sommeil qui l’avait envahit la veille avait disparue laissent place à une joie de vivre qui bien sur ne ressortait absolument pas. Zephyre releva la tête c’est lunettes rectangulaires de travers sur ses yeux et ses cheveux légèrement en bataille. La jeune femme s’était endormie devant son ordinateur. En effet la brunette avait passé sa soirée devant son ordinateur pour terminer un article sur se que penser les touristes de New Heaven. Le temps de reprendre ses esprits Zephyre enleva ses lunettes qu’elle rangea dans un étui blanc D&G. Elle posa ensuite celui-ci à côté de son ordinateur qui c’était mit tout seul en veille. Que c’est beau la technologie de nos jours. La jeune femme éteignit finalement l’engin après avoir brièvement lu ses e-mails.
Il était environ 23h00 et malgré de nombreux efforts, Zephyre n’arrivait pas à trouver le sommeil. Elle avait manger un plat chinois commander vite fait et malgré se délicieux plat copieux, elle n’avait pas sommeil même pas le moindre signe de fatigue. C’est alors qu’une petite cloche tinta dans le cerveau de la brunette qui eut la soudaine idée d’aller en boîte de nuit. Ce n’était pas tellement son genre mais une fois de temps en temps sa faisait du bien de s’amuser non ? Surtout qu’elle aimait danser. Zephyre monta en hâte dans sa chambre et commença à chercher soigneusement dans sa penderie pour trouver une parfaite tenue sexy et pas trop voyante. Après 10 minutes de recherche approfondie, la belle brune trouva une parfaite petite robe noire assez moulante et assez courte aussi qui s’attacher dans le cou donc dos nu. Elle mit ses chaussures à talons compenser avec des ficelles qui vous enlacer les chevilles tels des saucissons. Zephyre se dirigea dans sa salle de bain et elle se maquilla. La jeune femme se coiffa laissant ses cheveux lâcher dans son dos et sur ses épaules. Zephyre était vraiment magnifique et prête à faire craquer tous les garçons. Elle sortit de chez elle est partit à pied au Nouvelle Angleterre étant donner qu’elle n’habitait pas très loin.
Après 15 voir 20 minutes de marche, Zephyre arriva au Nouvelle Angleterre. On la laissa entrer sans problème sans compter que le mec à l’entrer lui avait fait un clin d’œil mais qu’il n’était pas du tout aux goûts de la jeune femme. Zephyre entra et presque tous les regards se posèrent sur elle. La jeune femme eut un sourire puis se dirigea au milieu de la piste de danse commencent à se déhancher dangereusement. Quelques mecs se dirigèrent vers elle mais Zephyre les envoya vite balader. En discothèque la jeune femme préféré danser avec des femmes c’était moins dangereux quitte à se qu’on la prenne pour une homosexuel sa ne la gêner pas plus que sa étant donner qu’elle douter fortement sur ce point sachant que dès fois quelques filles l’attiraient. D’ailleurs deux blondinettes vinrent danser coller contre elle. La chaleur commencer à monter dans la boîte et Zephyre fut vite assoiffer. Elle partit donc se chercher une vodka cerise pour ensuite se diriger en dehors de la boîte vers une petite cours extérieure.
Arrivant dans la petite cours, la jeune femme regarda autour d’elle et vie quelques couples se bécoter tranquillement. Zephyre les regarda puis elle détourna aussitôt la tête. Elle continua son chemin tout en buvant sa vodka qui était ma fois très forte et sachant que la miss avait du mal à supporter l’alcool. Elle avait tout de même tenue à en boire histoire de dépasser ses limites allez savoir pour quoi. Arrivant dans un petit coin tranquille, Zephyre pu apercevoir une jolie brunette une bière à la main sortant une cigarette. Zephyre s’approcha d’elle et sortit son propre briquet pour l’allumer devant la jeune femme. Zephyre ne fumer pas mais elle disait qu’un briquet était toujours utile alors. La jeune femme la remercia et but une gorgé de sa bière. Zephyre lui fit un beau sourire et rangea son briquet portant à ses lèvres sa vodka. Puis elle décida de faire la connaissance de la jeune femme.
-Moi c’est Zephyre…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Dim 26 Aoû - 21:39

Ellie n'était pas venut de son plein gré à New Heaven, elle y avait été expédié pour dire toute la veritée, le déracinement n'avait pas été le plus dure, non New York était certes une ville pleine de charme et animé, Ellie ne s'y était jamais sentie chez elle. Fille de deux grands "BCBG", elle avait toujours cotoyé les milieux et les gens favorisé, elle avait fréquenté les plus grandes écoles et les fils et les filles d'adulte tout aussi snob et friqué que ses parents, pourtant Ellie ne s'était jamais sentie dans son élément, elle était décalé par rapport à eux, critique, elle analysait tout ce qui ce passait dans ce genre de groupe sociale et c'était ainsi que lorsqu'elle découvrit qu'elle était homosexuelle, qu'elle décida d'écrire son journal, au début ce n'était qu'une analyse de sa vie et de la façon dont elle vivait ce que les gens appelaient aujourd'hui "sa déviance sexuelle", mais petit à petit elle avait élargit son analyse à son entourage et avait déballé avec mordant tout les petits secrets de ce milieux dorée, et pourtant pas aussi clean que cela. Bien entendu elle n'avait jamais eut l'intention de le faire publié, tout du moins pas au début, elle écrivait souvent, des poèmes, des fragments de nouvelle, et puis un soir juste pour rire elle avait envoyé une de ses oeuvres au New York Times, elle avait reçut une réponse quelques jours plus tard, lui annonçant que son poème figurerait dans la prochaine édition mensuelle et qu'il fallait qu'elle remplisse une petite fiche de renseignement pour être classé dans la rubrique "colaborateur".

Le numéro était parrut dans la presse et tout c'était ensuite enchainé, ce simple poème avait connut un succès fou, c'était à peut près à cet époque alors qu'elle venait de fêté ses 18 ans que Jenna était entré en contact avec elle. Jenna Davis, son agent. Ellie avait fait sa connaissance lors d'un gala qu'organisait ses parents pour une association venant en aide au SDF de Central Park. Elle avait tout de suite accroché avec cette jeune femme d'une trentaine d'année pleine d'enthousiasme et charismatique, pour ne rien gaché elle était superbe. Ellie et Jenna c'était souvent revut, la jeune femme voulant persuadé l'adolescente de signé un contract avec elle, Ellie c'était laissé convaincre, c'est alors qu'elle lui avait parlé de son journal, elle lui en avait fait lire des extraits, et la jeune agent avait toute de suite été embalé, l'idée qu'une Upper East Sideuse décide de livré ainsi une description réaliste de son milieu tout en reconnaissant ce qu'elle était, était tout bonnement génial. Ainsi Ellie avait commencé a reprendre son journal de manière plus construite et un an plus tard elle avait donné à son agent la version définitive. Après les évenements des semaines passés, Ellie avait tenu à ajouté une chapitre à son projet, Jenna n'avait pas posé de question et accepté de ne pas en lire le contenu avant la parrution, Ellie ne voulait pas être censuré pour cette partie là, elle racontait ce qui avait entrainé son départ, elle révelait avoir eut une aventure avec Billy Emlish, la fille la plus en vue de l'UES.

Elle avait reçut un exemplaire de son livre le matin même, mais n'y avait pas touché, elle avait reconnut l'écriture de Jenna sur le paquet, mais la seule idée de dévoilé la couverture lui avait donné envie de vomir, non pas qu'elle n'assumait pas chaque mots qui étaient inscrits entre ses pages, bien au contraire, mais elle se demandait comment Billy réagirait à sa trahison. Elle repensait encore à cela lorsqu'elle s'était accoudé contre ce mur dans la cour intérieur dans la boite de nuit. Elle avait besoin d'une cigarrette, alors qu'elle glissait le cylindre de niquotine entre ses lèvres, une flamme se matérialisa devant elle avant qu'elle est pu ne serrait ce que cherché son briquet. Elle alluma la cigarette avant d'en avalé une longue bouffé et de la recraché en direction du ciel. Elle remercia sa mysterieuse inconue qui se présenta, elle s'appelait Zephyre, un prénom peut courant qui lui plaisait bien.

Elle la détailla des yeux, grandes, de longs cheveux bruns cascadant sur ses épaules, de grands yeux noisettes, un visage aux traits fins, un corps musclé et tout en longeur, de longues jambes joliment fuselées, un teint de pêche, un sourire éclatant. Ce fut sa tenue qui la suprit un peu plus, contrastant avec l'image de jeune fille fragile que donnait son visage. Elle portait une mini robe noir, très moulante et des chaussures à talons compensé dont les lanières s'enroulait autour de ses chevilles jusqu'a mi mollet. Plus tôt pas mal, pensa Ellie en ramenant ses longs cheveux bouclés derrière son cou. Elle se décida alors à se présenté à son tour après avoir avalé une gorgée de sa bière.


"Ellie Van DerStrossen"

Pendant une fraction de seconde elle avait été tenté de donné un faux nom, celui de ses parents étant extrement connut dans le pays, les Van DerStrossen, disait on, oui elle était la fille du riche Petrolier et de l'ancienne mannequin, oui, elle était l'écrivain prodigue de l'Upper East Side, il y avait quelque chose dans le sourire de cette jeune femme qu'il l'avait empeché de mentir, après tout dans moins de deux semaines tout le monde connaitrait sa véritable idenditée, son histoire.


[désolé si c'est un peu cours mais je viens de finir d'écrire un RP de six pages Word, j'ai un peu de mal promis je ferrais plus long a mon retour]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Dim 26 Aoû - 22:54

[Personelement je trouve que ton post a une bonne longueure...]
Zephyre avait toujours vécue à New Heaven. Elle était née ici et elle mourrait sûrement ici étant donné que c’était sa ville natale et qu’elle ne la quitterait pour rien au monde. Certes c’était une petite ville pommée qui n’avait rien d’extraordinaire mais la brunette y tenait quand même. Sa mère avait grandit dans cette ville. Pas son père ni sont beau père mais sa mère et c’est se qui compter le plus pour elle. Zephyre voulait que ses enfants naissent à New Heaven. Si Zephyre aimait tellement cette ville c’était bien parce que c’était une ville tranquille et sans problèmes du moins c’est se qu’elle laissait paraître. Depuis son plus jeune âge, la jeune femme avait toujours aimait le calme. Etre agiter ne faisait partit en aucun cas partit de sa vie. C’est pour cela que Zphyre n’aimait pas les grandes villes et qu’elle était heureuse d’être rentrer à New Heaven hier matin. Elle était revenue de Boston. A Boston une grande ville polluée où tout le monde se bouscule dans le métro. Zephyre avait eut beaucoup de mal deux mois là bas toute seule. Heureusement il y avait eut la charmante Daisy avec qui elle était devenue très amie même plus après une soirée arrosé mais cela rester un secret. Ce stage avait était sûrement le pire de sa vie à cause des tirants qui la commander. Heureusement que Daisy avait était là pour l’aider et la soutenir. Elle l’avait tellement soutenue que un jour elles avaient échangé plus qu’une simple bise et pourtant elles n’avaient pas bue. Ce secret rester au plus profond de Zephyre qui n’aimait pas parler de cela. C’était une jeune femme assez renfermer sur elle-même alors pour lui tirer des secrets, il en fallait du courage et surtout de la patiente. Mais si elle avait connue cette jeune femme aux cheveux blonds c’était grâce au journalisme.
En effet c’était grâce au journalisme car Zephyre était journaliste. Journaliste dans un magasine connue et qui payer bien pour dire la vérité. Zephyre avait découvert la passion de l’écriture à l’âge de 7 ans chez ses grands-parents à New Heaven justement. Elle écrivait sans s’arrêter elle pouvait même y passer des journées à écrire. C’était devenue une grande passion. Seulement Zephyre ne voulait pas écrire des histoires non elle voulait écrire se qui se passait à New Heaven. Alors à l’âge de 12 ans elle entreprit le journal de son école qui paressait toutes les semaines. Cette passion c’était poursuivit au lycée pour finir finalement entre les mains de tous les habitants de New Heaven. Zephyre était fière d’elle. Informer les habitants, leur donner du plaisir dans chaque lecture, voilà se qui était intéressent pour la jeune femme qui se faisait une joie de donner du plaisir dans ses articles. Cela faisait tout de même peut de temps qu’elle était dans le métier et les stages se faisait encore nombreux bien que maintenant ils se faisaient peut souvent. Zephyre aimer apprendre de nouvelle chose mais les stages ce n’était pas tellement sa tasse de thé. Pourtant elle en avait subit des stages et des encore plus long que deux mois. Et New Heaven n’avait pas cessé de lui manquer une seule seconde. Elle avait tant de bons souvenirs ici…Zephyre avait beau avoir grandit dans la bourgeoisie de ses parents, elle n’en était rester pas moins une jeune femme de 23 ans banale. Elle ne souciait guère de savoir qui était riche ou pas du moment que la personne était sympa… C’était le plus important et le reste compter pour du beurre.
Après s’être présenter à la jeune femme en face d’elle, Celle-ci se présenta à son tour. Elle se nommer donc Ellie. C’était un prénom simple et jolie comme les aimer Zephyre. Ce prénom était simple jolie tout comme sa propriétaire. Zephyre la regarda de bas en haut. C’était une très belle femme. Mince, avec de beau cheveux légèrement ondulés, de jolies formes, des lèvres légèrement pulpeuses et désireuses…C’était une femme bien belle qui devait avoir plus d’un prétendent à ses pieds. Zephyre la regarda et elle lui fit un beau sourire quelque peut charmeur mais qui était naturel chez Zephyre. Son sourire était tellement radieux qu’il en devenait charmeur. Zephyre leva son verre et elle en but une gorgé bien mériter. Ellie était-ce une nouvelle amie ? Plus ? Aucune idée mais Zephyre était ravie de la rencontrer
-Enchanter…Ellie…un jolie prénom tout comme sa propriétaire….
Zephyre la regarda et elle fit deux pas en arrière pour s’asseoir sur un petit divan qui était disposé là. Un petit divan fort confortable. Zephyre regarda Ellie et elle termina ensuite sa vodka cerise. Elle décida d’arrêter avec l’alcool pour ne pas faire de bêtise ensuite. Zephyre regarda autour d’elle puis reposa son regard sur la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Mer 29 Aoû - 17:08

Ellie avait fait pas mal de connerie lorsqu'elle était adolescente, elle était belle, riche et envié par la plus part des autres adolescents, elle savait qu'elle était priviligiée et en avait profité à fond, pendant cette période elle reniait en bloque ce qu'elle était réellement, elle se saoulait les soirs de semaine, fumait des joins avec des amis dans Central Park, couchant avec tout ce qui était riche et populaire tout comme elle. Elle regrettait cette période de sa vie où elle n'avait pas su s'accepté comme elle était, elle avait tenté de changé la tendance qu'elle avait, mais rien n'y avait fait, elle avait beau eu couché avec tout ce qui bougeait, elle n'avait jamais vraiment connut la passion avec un homme, non, pour atteindre l'orgasme elle ne pouvait pensé qu'à une femme, elle avait petit à petit prit consience qu'agir de la sorte ne changerait rien, elle ne ferrait que la faire souffrir d'avantage.

Elle avait 15 ans lorsqu'elle avait enfin affirmé ce qu'elle était, elle en avait parlé à ses deux meilleurs amis, et ils avaient compris et accepté, ils ne l'avaient pas rejeté. Elle avait commencé ses premières expérience avec la gente féminine à la même période. Elle avait 15 ans et en paraissait 18, elle avait fréquenté des établissement gays et lesbien, elle avait connut la passion avant l'amour. Elle n'avait comprit qu'a 17 ans qu'elle était amoureuse de sa meilleure amie, elle avait beau eut changé de partenaire et varié les plaisirs, l'image de Billy la hantait, mais Billy était hétéro, elle sortait avec Bryan depuis plus d'un an, alors Ellie n'avait rien dit, elle s'était contenté de continué sa débauche tout en préservant l'amour qu'elle avait pour la jolie blonde, elle avait crut pendant un temps l'avoir oublié, et il y avait eu cette soirée qui avait tout boulversée, la soirée qui avait précipité son départ de New York.

Elles avaient décidés de fêté les 20 ans d'Ellie un peu en avance, bien qu'il ne leur fallaient pas d'excuse pour faire la fête, elles étaient allées dans une des boites de nuits les plus select' de Manathan, elles avaient dancés jusqu'au bout de la nuit, elles avaient buent et dansé ensemble, l'une contre l'autre, et les sentiments d'Ellie pour Billy c'était reveillée, elles avaient quittés le complexe tard dans la nuit, et très émechée, dans le taxi, Ellie l'avait embrassé, comme ça, depuis le temps qu'elle en rêvait, et étrangement Billy avait répondue à ses avances. De fil en aiguilles elles avaient atterit chez Ellie, il était d'ailleur prévut que Billy dorme chez elle, mais pas de la façon que ses parents avaient imaginés... Ellie avait connut la passion et l'amour cette nuit là, mais tout avait été gaché par ses parents, elle avait été négligeante, ils avaient été mit devant le fait accomplit et avaient tout nié en bloc, l'envoyant dans une petite ville pommé loin des racontards de New York.


"Merci du compliment... C'est un plaisir de rencontré enfin une jeune femme digne de ce nom dans cette foutue ville..."

Ellie sourit et tira une nouvelle bouffée de sa cigarette en souriant, cette jeune femme avait décidement un sourire charmant, très charmant, tout comme sa propriétaire, elle termina son verre qui semblait contenir une vodka cerise et s'installa dans un petit divan juste derrière elle, et oui dans les clubs chic les cours son recouvert de siège divers et variés pour satisfaire les besoins de client ayant besoin de s'isolé un peu. Elle porta une nouvelle fois la bouteille de bière à ses lèvres en détaillant des yeux son invité surprise, c'était étrange de se retrouvé en compagnie d'une jeune femme si peu de temps après avoir été chassé de sa ville pour avoir été retrouvé nue dans le même lit que sa meilleure amie, elle sourit malicieusement et secoua la tête amusé.

"Je ne suis pas sure que l'on chasse le même gibier toutes les deux"

Ellie amait prévenir les gens de sa véritable nautre, histoire de ne pas les déstabilisé en les reluquant longuement ou bien par son comportement, un peu salope pour dire la vérité, elle était jeune et belle et en profitait à fond, ses quelques années d'insouciance prendrait bientôt fin lorsque son livre serait publié, elle ne pourrait plus allé nul par s'en être reconnut, et trouvé quelqu'un qui s'interresserait à elle pour autre chose que sa célébrité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Mer 29 Aoû - 19:36

Si Zephyre était venue en boîte de nuit, c’était non seulement pour s’amuser mais aussi pour oublier. La vie de la jeune femme n’avait jamais était dès plus roses même si elle paraissait ainsi aux yeux de tous. Déjà petite rien n’aller. Certes elle avait tous se qu’elle désirait, certes ses parents jouaient avec elle et s’en occuper sans avoir de nourrices pour les remplacer mais tous basculer à l’âge de ses six ans. Elle se souviendrait toujours de ce jour inoubliable qui avait bien débuté pourtant. Sa mère était venue la mine triste mais en même énervé se dirigeant vers Zephyre. La petite fille voyait cette frimousse quand elle avait fait une bêtise ou que sa maman était très énervé mais pourtant la petite brunette n’avait rien fait de mal. Samère lui avait clairement dit la véritable histoire concernent son père du moins son père biologique. Alors le père qu’avait connue Zephyre pendent toute son enfance n’était pas son vrai père ? Enfin bref le soir même la petite famille Wake du partir dans le train direction Boston pour aller le voir ce fameux père inconnue. Zephyre ne s’attendait pas à le voir, mais surtout elle ne s’attendait pas à le voir dans un cercueil et six pieds sous terre. Malheureusement à six elle du assistait à se spectacle. Elle en voulait à cet homme d’avoir fait souffrir sa mère et elle savait d’un côté que tous les hommes étaient pareils.
Fut place à l’adolescence période extrêmement difficile pour la jeune fille. Elle était riche, belle, gentille et tous les garçons se jeter sur elle pour son physique et son argent. Heureusement qu’elle les repoussait car ce n’était pas le genre de Zephyre de couchait avec tous se qui bouge. Sans compter que Zephyre n’était pas totalement adepte des garçons étant donné qu’elle en voulait à son père biologique. Comment avait-il osé abandonner sa mère alors qu’elle venait d’accoucher ? C’était stupide et immature mais bon c’est fait et on ne peut rien changer. C’est pour cela que Zephyre ne draguer pas et rester tout le temps avec des filles se qui était quand même logique dans une part mais pas de l’autre. Elle aimait le fait de sentir une présence féminine à ses côtés sa la rassurer et lui donner une monter d’adrénaline inexpliqué. Jusqu’au jour où elle échangea son premier avec sa meilleure amie pour un paris. Elle se promit de ne plus recommencer étant donner que sa ne lui avait pas déplu mais lors d’une soirée bien trop arrosé elle avait couché avec elle. C’est pour cela qu’elle restait un peut à l’écart des autres et ne parlait pas beaucoup mais quand elle buvait trop et qu’il y avait une fille dans les parages…
Zephyre repensait sans cesse à Daisy et les différentes choses qu’elles avaient échangées quand elle avait trop bu. Elles avaient échangé plus qu’un simple baiser toutes les deux et cela n’avait pas du tout déplu à Zephyre ce pendent elle avait aussi rencontrer un jeune homme charmant mais une fois de plus sa avait mal tournée donc elle c’était réfugier dans les bras de la charmante Daisy qui lui avait fait oublier ses peines et cette fois-ci sans boire le moindre alcool juste en se câlinent se qui avait redonner de l’énergie à Zephyre. Elle était retourner à New Heaven contente d’être loin de Daisy après se qu’elles avaient fait mais pourtant elle avait bien envie de refaire la même erreur si on peut appeler sa une erreur. Zephyre écouta la jeune femme attentivement. New Heaven était peut être pommé dans tout l’Amérique mais c’était quand même une petite ville très chouette avec pleins de jolies filles comme de très mignons garçons. Zephyre la regarda discrètement de bas en haut faisant attention à la moindre parcelle.
-New Heaven est peut être pommé mais c’est une chouette ville…et les gens sont pas mal…
Zephyre détailla discrètement la jeune femme qui était plutôt attirante. Puis la brunette commanda un autre verre. Elle avait besoin de tout oublier et de faire le point sur certaines choses comme son attirance pour les filles. Elle était perdue en se moment et avait besoin que l’on lui montre le bon chemin à suivre bien qu’elle devait le deviner par elle-même mais bon un petit coup de pouce ne serait pas de refus. Zephyre écouta attentivement la jeune femme. Pour quoi lui disait-elle cela ? Zephyre n’était pas son genre ? Ou peut être que Ellie aimait les hommes mais par une intuition Zephyre se disait que peut être la jeune femme aimait les filles. Alors Zephyre la regarda et but une gorgée ou deux puis elle regarda avec un charme fou et envoûtent la jeune femme. Qui était fort mignonne. Zephyre lissa sa robe noir d’une main de manière très sensuelle.
-Pour quoi quel est ton genre de gibier ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Mer 29 Aoû - 22:04

"Oh je ne dis pas que les gens ne sont pas sympathique ici, c'est juste que je n'ai pas vraiment été consulté quant a mes vancances ici, mes parents ne sont pas du genre très concilliant lorsqu'ils découvrent quelque chose qui ne leur plaid pas... Enfin ne parlons pas de mes parents sinon je sens que je vais avoir le bourdon, la soirée a bien commencé autant qu'elle finisse tout aussi bien."

Elle sourit sensuellement à la jeune femme, allusion voilée ? Qui pouvait bien le dire ? Ellie était lunatique, elle aimait jouée et être taquiné, avec elle, il fallait s'attendre à tout, ne jamais être sure de ses convictions car elle avait le don de vous désarsonné par une simple réplique. Elle se rappelait de la conversation qu'elle avait eut avec ses parents jute avant son départ pour New Heaven, elle avait tenté de leur expliqué, qu'elle aimait les femmes qu'elle n'en pouvait plus de sa caché, qu'elle avait besoin qu'ils continuent de l'aimé même alors qu'elle était différente, mais elle n'avait eut le droit qu'a leur méprise....

"Maman, Papa ecoutez moi ! Arrêtez donc de faire cette fichu valise où de négocié pour savoir combien couterait la location d'un cottage dans votre petit blède pomé ! Laissez moi vous expliquez ce qui arrive !
-Non Ellie, c'est toi qui va nous écoutez, tu as besoin de changé d'air, cette Billy... Elle t'as entrainé sur le mauvais chemin, mais tu n'es pas comme elle ma chérie, tu peux changé, être toi même à nouveau.
-Non c'est toi qui ne comprends pas Papa, ce n'est pas la faute de Billy, c'est moi, moi qui l'ai séduite et enmené à la maison, moi qui lui a apprit l'amour avec une femme, c'est moi tout ça Papa, je l'aime vous ne comprenez pas, je n'aime pas les garçons, je suis homosexuelle ! A présent j'ai simplement besoin que vous l'acceptiez et que vous continuez à m'aimé comme je suis, je n'ai pas besoin de m'éloigné de New York, je n'ai pas besoin de vacance, parce que je ne peux pas changé, ce que vous avez vut ce soir, c'est moi !
-Ce n'est qu'une phase ma chérie, tu n'es pas réellement attiré par les femmes, c'est juste une tendance, quelques mois à New Heaven te ferrons du bien, tu quitteras cette fille et tout ira à nouveau pour le mieux !
-Mais vous ne comprenez pas, je ne peux pas changé, je ne veux pas changé, je suis comme je suis, il faut que vous l'acceptiez au lieu de m'envoyé loin de vous, ca ne passera pas, ce n'est pas une "phase".
-Ne dis pas de sottise Ellie, tu vas prendre ce train et tu reviendra seulement lorsque tu serras redevenu toi même.
-Alors je ne reviendrais pas, vous ne pouvez pas me changez, mais vous pouvez m'acceptez comme je suis !
-Cesse de faire l'enfant Ellie, tu vas prendre ce train.
-Oh je vois, on envoit se débarrasse de l'enfant qui fait tache, mais ce n'est pas en m'envoyant au loin que vous allez vous débarassez de ce que je suis, il faudra bien un jour que vous voyez la vérité en face ! J'aime les femmes et ce n'est pas près de changer."


Son père l'avait giflé, pour la première fois de sa vie, il avait levé la main sur elle. C'était à ce moment qu'Ellie avait prit la decision qu'elle ne reculerait pas, qu'elle ferrait publié son livre, qu'elle crirait à la face du monde ce que ses parents voulaient taire, elle monterait à tout le monde à quel point l'Upper East Side était sombre et que tout y était vice et pêché. Ellie chassa ce souvenir de son esprit et ce concentra sur la jeune femme assise devant elle. Ellie revait elle, où bien la jeune femme était en train de l'allumé ? Non elle devait ce faire des films, depuis sa nuit avec Billy elle avait tendance avoir des signes là où il n'y en avait pas. Elle devrait peut être pensé à aller voir un psy, ou bien se remettre à écrire pour faire sa thérapie qui sait. Elle sourit à nouveau et entortilla un meche de ses cheveux auburns autour de son doigt. Elle semblait réfléchir à la réponse à donné à la jeune femme, fort séduisante qui se tenait devant elle.

"Et bien disons que... Je chasse plutôt les gibiers du même sexe que le mien..."

Elle souriait toujours, elle porta la cigarette une nouvelle fois à ses lèvres, gardant la fumée quelques instants avant de la recraché doucement en direction des étoiles, elle se demanda ce que faisait Billy avant de la chassé elle aussi de son esprit.

"Et toi quelle sorte de gibier chasse tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Dim 9 Sep - 17:47

-Je vois se que tu veux dire…
En effet Zephyre comprenait se que disait la belle brune en face d’elle. Devoir faire quelque chose contre son gré Zephyre connaissait se sentiments. Quand on vous impose quelque chose et que vous ne voulez pas le faire mais que malheureusement vous êtes obliger de faire et aucune issue n’est possible pour vous enfuir. Zephyre connaissait bien se sentiment car elle avait eut à faire plusieurs fois à lui dans diverses moment de sa vie comme la fois où elle était chez Daisy pour un dîner entre amies. Mais ce dîner n’avait pas fini exactement comme prévue. En effet Zephyre était partit dîner chez Daisy et elle s’était vraiment bien régaler quand ensuite les deux jeunes femmes durent regarder un film sur le divan de la belle blonde. Zephyre attentif remarquer petit à petit Daisy son amie se rapprocher dangereusement d’elle pour passer son bras derrière ses épaules. Zephyre n’avait pas réagie car sa ne la gêner pas bien au contraire et elle fut légèrement surprise du baiser langoureux que son amie lui offrait alors qu’elle n’avait pas but un seul verre d’alcool. Pourtant surprise Zephyre avait prolonger le baiser pour finir dans le lit de Daisy. Au réveille Zephyre c’était retrouver avec un sourire aux lèvres et toutes deux étaient partit travailler. En faîte Zephyre ne s’était pas totalement rendue compte que les deux amies n’étaient plus des amies mais des petites amies. Elles sortaient ensemble mais tout cela avait changer à son départ…
Zephyre se rappellerait toujours de cet instant magique devant la gare de Boston où Daisy l’avait accompagné après une après-midi mémorable dans sa chambre. Zephyre face elle la regardait dans les yeux son regard plonger dans le sien. Toutes deux étaient assez triste de se quitter mais Daisy avait promis à Zephyre de venir la voir à New Heaven et c’est sur un baiser langoureux et quelques caresses à l’abris des regards que les deux jeunes femmes c’étaient quitté. Ensuite Zephyre était monter dans ce train qui la ramener chez elle. Zephyre se demandait bien se que Daisy faisait mais elle chassa toutes ses pensées de sa tête étant donner que la belle Ellie lui adressait la parole pour lui avouer qu’elle aimait les femmes. Un sentiment d’envie vint s’installer dans tout le corps de Zephyre qui avait soudain très chaud. Elle réfléchit ensuite à la question de la belle jeune femme. Son genre de gibier. Zephyre ne lui répondit pas avec des mots mais étant positionner tout près d’elle, elle lui déposa un baiser tendre et langoureux avec beaucoup de passion et d’envie puis elle la regarda avec un sourire charmeur.
-Pareille que toi…
Elle ne cessa de lui sourire espèrent que la jeune femme ne la rejette pas après se baiser. Zephyre espérait peut être aller plus loin avec elle étant donner qu’elle était très attirante et qu’elle pourrait passer une bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Dim 16 Sep - 17:10

De quand datait le dernier baiser en date de la jolie brunette ? Un bon petit moment, si on ocultait ceux torrides qu'elle avait échangé avec Billy lors de leur fin de soirée émechée, umh... Bien deux mois... la derniere fois c'était une Baltimore un club très Uppé de New York, exclusivement gays et lesbiens bien entendu, Ellie détestait embrassé pour se faire ensuite rembaré, elle détestait les saintes nitouches qui travaillait au corps leur compagnon de soirée pour ensuite joué la mijoré "mais pour qui tu me prends je ne suis pas ce genre de fille", Ellie avait toujours été très libéré, elle avait de qui tenir si on prenait en compte les multiples aventures de son père et celle de sa mère moins nombreuses mais tout aussi torrides. Enfin bref là n'était pas le sujet, elle avait embrassé pour la dernière fois une jeune femme d'une trentaine d'année, avec qui elle avait finit la nuit dans l'une des suites que ses parents louaient à l'année dans l'un des hôtels de la ville. Elle avait abandonné la jeune femme dans la chambre au petit matin avant de se rendre à l'Université. L'université, tout cela semblait déjà si loin alors que cela datait que de quelques semaines. Elle était encore étudiante 15 jours plus tôt, à présent elle n'était qu'une fille de 20 ans dont la seule ambition était de devenir un écrivain célèbre. Elle était volage et jeune, elle profitait de la vie sans avoir d'attache, seul Billy lui donnait envie de retourné à New York. Ellie perdue dans ses pensées fut surprise de se faire embrassé ainsi par sa nouvelle connaissance, non pas qu'elle n'en eut pas l'habitude, elle avait échangé de nombreux baiser durant ses années de libertinage amoureux, mais elle ne s'était pas attendu à ce que la jeune femme soit, ou tout du moins semble attirée elle aussi par les femmes. Elle répondit cependant à son baiser par un autre, il ne fallait pas commencé avec Ellie, jamais, elle avait tendance à répliqué trop souvent. Elle captura donc les lèvres de la jolie brune assise près d'elle, lui rendant son baiser avec autant de fougue et d'envie. Après tout elle pouvait continué à profité de la vie ici, Billy ne lui avait rien promis, elle n'avait rien promis non plus. Certes elle l'aimait, mais qui l'empechait de passé un peu de bon temps avec une sulfureuse brune ? Quitte à ce que se soit une simple aventure.

"Fait attention à ce que tu fais... Je suis quelqu'un d'imprévisible."

Murmura t-elle doucement contre les lèvres de sa compagne pour la soirée, c'était peut être une bonne idée de sortir ce soir. Elle allait peut être arriver à se changer les idées en compagnie d'un autre être vivant. Ellie décida donc de profiter de l'instain présent et d'arrêté de réfléchir aux conséquences, apparament cette jeune femme tout comme le cherchait seulement un peu de distraction, c'était parfait. elle passa une main sur la jambe de sa compagne, caressant sa peau à travers le tissu de sa robe. Entreprenante vous avez dit entreprenante ? Ellie Van DerStrossen en action ! Simultanément elle récupéré les lèvres de sa compagne, mordillant légèrement sa lèvre inférieure en mêlant sa langue à la sienne, sa main toujours remontant le long de sa cuisse. Ellie se lâchait enfin après s'être bridé des mois durant, un peu de folie lui ferrait le plus grand bien, surtout que sa partenaire avait l'air plus que consentante, à sa manière de la regardé elle se doutait qu'elle était plus novice qu'elle en la matière mais pas dénuée de connaissance, cela attirait Ellie, elle aimait les novices, c'était tellement exitant de leur faire découvrir de nouveaux plaisirs. Sa main remonta se placé sur la hanche de sa compagne, dessinant des petits cercles avec son pouce contre le tissus léger, sentant la chaleur de sa peau à travers le vêtement. Oui un peu de compagnie lui ferrait le plus grand bien.


Ce geste lui rappela alors brusquement sa nuit avec Billy, la façon dont elle avait peu à peu fait monté le désir chez sa meilleure amie, sa manière de l'effleuré, de l'embrasser. Ellie ferma les yeux pour chassé ses souvenirs de sa mémoire, mais ils n'en furent pas plus vivaces, elle les laissa alors afflué, et lorsque le petit flash back fut finit, elle l'embrassa de nouveau sa compagne avec une ardeur renouvellé, elle voulait oublié cette nuit passé avec Billy, car elle le savait pour Billy ce n'était qu'une erreur.


Dernière édition par le Dim 16 Sep - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Dim 16 Sep - 18:51

Zephyre avait toujours était une fille simple qui n’attirait pas forcément tous les garçons mais elle savait qu’ils la désiraient plus ou moins physiquement car il est vrai que Zephyre avait un très joli physique. Elle avait embrasser plus d’une fois un garçon mais une fille elle n’avait jamais essayer avant Daisy et bon certes une amie quand elle était ados mais seule Daisy lui avait fait découvrir la passion ou un étrange sentiment dans le même genre. Disons que avec Daisy tout était vraiment différent. Disons que toutes les deux étaient débutante et qu’elles n’étaient jamais vraiment allaient très loin ensemble c’était quelques baisers et caresses mais voilà quoi. Pour Zephyre tout était nouveau. Elle n’avait était vraiment sur de penser qu’elle aimait les femmes pour elle c’était juste un jeu voir une expérience de la vie mais jamais elle ne s’était dit que les hommes ne lui apportaient rien comparer aux femmes. Zephyre était une fille droite et bien élever elle avait toujours apprit qu’une femme allait avec un homme et inversement. Jamais la brunette n’avait penser aimer tant le fait d’être en compagnie féminine. Zephyre repensait chaque nuit à Daisy car la jeune femme lui manquait réellement. Elle savait que Daisy n’était pas indifférente à Zephyre et qu’elle n’avait pas prit se qu’elles avaient fait comme une erreur. Zephyre non plus ne prenait pas sa comme une erreur seulement elle devait réaliser se que voulait dire le fait qu’elle se sente si bien avec les femmes et qui plus est Daisy. Zephyre embrassa Ellie langoureusement puis elle la regarda dans les yeux. Elle sentit ensuite les lèvres de la brune. Zephyre prolongea son baiser puis elle l’écouta attentivement. Zephyre aussi était imprévisible elle pouvait faire des choses incroyable d’un coup. La belle brune regarda Ellie qui était vraiment attirante et qui attirer réellement Zephyre. Miss Batyfflor eut un sourire charmeur et elle embrassa une nouvelle fois sa compagne de la soirée avec envie et plaisir. Elle avait envie d’Ellie et comptait bien le lui prouvait d’ailleurs elle avait déjà commencer à le faire.
-Alors sa nous fait un point commun ma belle…
Zephyre lui fit un beau sourire et elle recommença à l’embrasser langoureusement prennent du plaisir à saisir les lèvres de la jeune femme. Celle-ci mordilla sa lèvre inférieure se qui plus à Zephyre qui fit de même tout doucement sans lui faire de mal. Quand elle sentit la main de sa compagne sur sa jambe Zeph’ eut un léger frisson intense et une légère monté de plaisir grimpa en elle. La brunette continua d’embrasser Ellie tout tendrement quand elle sentit la main de la jeune femme se poser sur sa taille alors Zephyre entreprit de passer à l’action elle aussi. Elle posa délicatement sa main sur la cuisse de Ellie et elle commença de tendre caresse tout en remontent tendrement. Zephyre était novice certes car elle n’avait pas fait grand-chose avec Daisy mais elle comptait approfondir ses connaissances avec Ellie. Zephyre ne pouvait que s’amuser ce soir. Ellie avait à par amant envie de s’amuser elle aussi alors pour quoi ne pas en profitait ? Et puis oublier un peut Daisy ne ferait que le plus grand bien à Zephyre qui était trop coincé et trop préoccuper en se moment alors autant se détendre un peut et prendre son pied. La belle brune vint déposer ses lèvres pulpeuses dans le cou d’Ellie pour lui déposer de tendres baisers tout doucement et lui souffler doucement aussi par moment. Zephyre voulait prendre du plaisir et passer le cap de novice. Elle continua ses caresses sur la cuisse de sa compagne pour la regarda dans les yeux avec un sourire. Elle prit la main d’Ellie dans la sienne et elle recommença à l’embrasser tendrement et langoureusement pour lâcher la main de la jeune femme afin de poser sa main sur la poitrine d’Ellie qui était généreuse.
Zephyre repensa quelques instant à Daisy et la première fois ou elle avait touché la poitrine de la jolie blonde. Cela lui avait fait bizarre mais elle avait vite prit du plaisir par la suite. La brunette tenta d’effacer son amie de sa mémoire et se concentra sur la belle Ellie qui l’attirer tant. Zephyre continua de l’embrasser toujours sa main libre sur la poitrine de la jeune femme qu’elle laissa glisser sur sa cuisse. Zephyre se rapprocha alors un peut plus se collant carrément à sa charmante compagnie de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Dim 16 Sep - 20:37

Si Ellie et Zephyre continuaient leur petit manège de la sorte, elles allaient finir par mettre le feu au Nouvelle Angleterre, ce qui aurait été dommage, Ellie adorait cette boite, tout du moins ce qu'elle en avait vut jusque là... Elle ne s'était pas attendu à voir la jeune femme aussi entreprenante, enfin ce n'était pas pour lui déplaire, sentir une main sur elle lui procurait un bonheur intense, on ne l'avait plus touché comme ça depuis un moment et cela faisait du bien de se sentir à nouveau aimé, surtout après avoir perdu l'amour de ses parents et de ses meilleurs amis. La main de Zephyre se balladait tranquillement, parcourant sa jambe caressant sa peau avec une certain maitrise il fallait le reconnaitre, alors que ses lèvres et sa langue dansaient avec celles d'Ellie un balait qu'elles étaient les seuls à connaitre, lorsqu'elle embrassa la jeune écrivain dans le cou, cette dernière repartit à l'exploration du corps de sa compagne, décidément très entreprenante vut que sa main caressait sa poitrine en ce moment même et que tout son corps c'était collée contre le sien. Elle n'était apparament pas la seule à avoir envie d'un peu d'action ce soir, pour Ellie ce n'était pas sérieux, elle ne s'attachait jamais à ses conquêtes d'un soir, elle tenait trop à sa liberté pour cela et pour tout dire elle souffrait assez du silence de Billy pour s'engagé dans une relation qui ne la ferrait que souffrir d'avantage.

Sa compagne semblant avoir envie de s'amusé un peu, Ellie se dit qu'un peu de suprise serait apprécié, elle redescendit sa main sur la cuise de la jeune femme, s'en pour autant arrêté de l'embrasser, et recommença sa remonté le long de sa cuisse, entrainant le tissu avec elle, carressant la peau qui se présentait sous ses mains. Elle se doutait qu'a New York elle ne se serait pas permis ce genre de chose dans une boite "tout public" (comprenez non réservé au homosexuels) mais elle commençait une nouvelle vie, une vie où elle ne se cachait plus, et puis c'était Zephyre qui avait commencé, alors pourquoi se gêner ? Elle abandonna les lèvres de sa compagne pour venir l'embrasser dans le cou, traçant de la pointe de sa langue de brulant sillon sur sa peau, s'amusant à mordillé avec beaucoup de douceur la peau fine et délicate de son cou. Le mot clé de la soirée était douceur, si la jeune femme venait de "commencer" ses relations avec les femmes autant ne pas la brusquée et lui apprendre en douceur. Comme elle l'avait fait avec Billy. Elle remonta la robe jusqu''au trois quart des cuisses de la jeune femme, sachant qu'on était dans la cours d'une boite de nuit plongée dans la pénombre c'était tout à fait raisonnable. Ellie passa ensuite sa main entre ses jambes, pour caressé l'intérieur de sa cuisse, sans pour autant montée sa main, restant environ au environ du tissus de sa jupe. Elle sentait la peau de la jeune femme se tendre sous ses doigts et la jugulere battre plus fort contre ses lèvres qui parcourait toujours son cou, apparament la caresse avait l'effet escompté. C'était étrange de se dire que quelques minutes plus tôt les deux jeunes femmes discutaient tranquillement en buvant (et en fumant pour Ellie). La cigarette avait été écrasé contre le béton du sol d'un coup de talon lorsque la jeune femme avait commencé à se coller contre elle. Ellie arrêta l'exploration de son cou pour boire une gorgée de la pière posé en équilibre sur l'accoudoir du divan. Elle reprit ensuite les lèvres de sa compagne dans un baiser plein de fougue et de désir. Sa main droite caressait toujours l'intérieur de sa cuisse, alternant les intensité et les niveau de rapidité, la faisant doucement frémir.


"J'irais bien plus loin dans mon exploration mais l'endroit n'est pas le plus adapté si tu ne veux pas qu'un inconnu admire des fesses moulées dans tes sous vêtements."

Chuchota t-elle près de son oreille avant de jouer avec son lobe, le mordillant doucement en une sensuelle caresse, Ellie avait apprit de nombreuses choses ses dernières années, l'expérience n'a pas de prix mais rien ne vaut la fraicheur d'une première vértiable étreinte, elle se rappelait de sa premiere fois avec une femme, elle en avait déjà eu une avec un homme, mais l'expérience n'avait rien eut de comparable, avec une femme tout semblait plus intense, probablement parce que une femme sachant se donné du plaisir sait en donné à une autre de la même façon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Sam 22 Sep - 15:57

[Désolé du post minable]
Il est vrai qu’entre Ellie et Zephyre c’était assez chaud. Pour l’instant personne ne l’avait surprise étant donner qu’elle était dans un coin plutôt reculer de la boîte pourtant se petit coin était parfait. Zephyre aimait venir dans cette boîte pour s’amuser et oublier ses misères de la journée et cela marchait puisqu’elle s’amusait bien en compagnie d’homme et de femme. La brunette n’était du genre coincé bien qu’elle en avait l’air. Entreprenante sa, Zephyre l’était et même énormément. Zephyre regarda Ellie son regard plongeait dans le sien. La brunette approcha doucement ses lèvres de celle de sa compagne pour l’embrasser langoureusement mélangent sa langue à la sienne dans une danse magique que seul les jeunes femmes connaissaient. Zephyre posa sa main sur la hanche d’Ellie quand à son autre main, elle se posa sous le petit haut de la jeune femme pour caresser son ventre et remonter d’une main coquine sur sa poitrine mais cette fois seul le soutient gorge de la belle brune la gêner mais ce n’était pas bien grave. Zephyre continua de l’embrasser langoureusement puis elle regarda Ellie. Zephyre embrassa l’écrivain dans le cou avec des baisers doux et sensuel. Elle continua de caresser la poitrine de la jeune femme puis elle enleva ses mains pour regarda sa compagne avec un sourire.
Zephyre regarda Ellie et la jeune fille prit les choses en main pour l’embrasser langoureusement et commençait à remonter dangereusement la robe de la belle Zephyre. La brunette la laissa faire et son cœur commença à battre de plus en plus fort. Quand Ellie l’embrassa dans le cou, Zephyre eut un léger frisson. Les baisers de la belle compagne étaient vraiment excitants et très dangereux pour Zephyre qui prenait de plus en plus de plaisir pour un rien alors imaginer si elles allaient plus loin. Zephyre sentit les mains d’Ellie sur ses cuisses un peut plus haut et vers l’intérieure se qui procura une grande monter à Zephyre qui eut directe un soupire de plaisir qui se fit à peine entendre. Zephyre regarda Ellie qu’elle prit sur ses genoux. Elle embrassa la jeune femme tout en caressent les fesses de celle-ci du moins se qu’elle pouvait avoir. Zephyre embrassa langoureusement Ellie qui lui faisait très envie. La brunette la regarda et l’allongea sur le divan avec grande douceur. Ellie était douce Zephyre l’était tout autant. La journaliste regarda la jeune et elle lui remonta sa jupe pour caresser à son tour l’intérieure de ses cuisses. L’envie étant trop forte Zephyre ne pu résistait à monter à peut plus haut avec précaution vers le point féminin de la jeune femme pour y passer une main chaude et exciter. Zephyre regarda Ellie et elle l’embrassa quand celle-ci lui suggéra de changer d’endroit. Zephyre se leva et le va Ellie l’enlacent dans ses bras fin. C’est vrai que ce n’était pas très sur ici et puis sur un lit elles seraient mieux. Zephyre regarda la jeune femme qu’elle embrassa dans le cou.
-Une exploration chez moi sa te dit ma belle Ellie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit de Follie   Jeu 27 Sep - 22:10

Ellie commençait vraiment à apprécier le Nouvel Angleterre, surtout sa clientelle féminine pour être plus précise. Contrairement à ce que son apparance de petite sainte laissait pensé, sa compagne était loin de posseder une belle auréole. Bien au contraire Ellie l'aurait plutôt soupçonné, à présent qu'elle apprenait à la connaitre au sens biblique du terme, de cacher une queue fourchut sous sa jupe. Elle comptait d'ailleur vérifié si cette hypothès était vraie avant la fin de la nuit. D'ailleurs sa main tentait actuellement de vérifié la dite hypothèse. Whouu Ellie était brusquement prise d'une bouffée de chaleur impréssionnante, que cela faisait du bien d'être caresser, toucher de cette façon par une personne du même sexe. Ses lèvres avaient encore le goût légèrement amère de la vodka mais la douceur d'un drap de satin, Zephyre lui rappelait étrangement la première femme avec qui elle avait fait l'amour. Ses lèvres avait également le goût de la vodka. Ellie sourit doucement contre les lèvres de sa compagne alors que leurs langues se joignaient à nouveau dans un baiser langoureux. Une main de Zephyre se posa sur sa hanche, abandonnant sa poitrine, tandis que l'autre s'inflitrait sous son haut pour caresser son ventre et remonté vers sa poitrine protéger par un soutien gorge de dentelle noir. Ellie se colla à son tour contre sa compagne, infiltrant sa main entre ses cuisses, effleurant son intimité du bout des doigts a travers ses dessous, tandis que la main de sa jeune compagne continuait son exploration mamelaire, alors qu'elle l'embrassait dans le cou. Les mains de Zephyre stopperent brutalement leurs caresses, la jeune femme se décolla légèrement pour plonger en souriant son regard dans le sien.

"Tu me cherches où je rêve ?"

Demanda sensuellement Ellie avant d'appuyer plus longuement une des ses caresses entre les jambes de sa partenaire, souriant un peu plus lorsqu'elle la vit frisonner. Cependant elle déchanta bien vite lorsque la jeune femme la prit sur ses genoux pour l'allonger sur doucement sur le divan, Ellie bénit la providance d'avoir installé ce sofa dans la pénombre. Ses mains caressaient ses fesses, tout en l'embrassant langoureusement, Ellie avait bien comprit que la jeune femme avait envie d'elle, ce qui était étonnant pour Ellie, elle ne s'attendait pas à trouver un "coup" si vite. Zeph' lui remonta doucement les pans de sa jupe de cuire, Ellie frisonna longuement lorsque sa main s'infiltra entre ses cuisses avec précautions pour exploré une partie plus intime de son anatomie avant de l'embrassé. Le désir était monté d'un grand chez l'auteur à succès. Elle suggera de changer d'endroit. Zephyre l'aida à se relevé, l'enlacant de ses bras, avant de l'embrasser dans le cou.

"Chez toi ? Oui, tant que ce n'est pas très loin d'ici ...Je ne suis pas sure de pouvoir être patiente très longtemps."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit de Follie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit de Follie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• A Little Piece Of Heaven • :: • Le Point "Informations" • :: Season 1-
Sauter vers: